Passer au contenu principal

Comment financer ses études ?

Trouver un logement, ne pas dépendre entièrement du budget parental et pouvoir ainsi se payer quelques loisirs : voici les principales préoccupations des étudiants.

Logement, job : mieux vivre l’année étudiante


 

Les astuces pour bien se loger​

Peut-être faites-vous partie des 30 % de jeunes qui étudient loin du domicile parental (1) ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vous permettre de vous loger à un prix modéré :


  • La Cité U : le Crous met à la disposition des étudiants différents logements à des prix intéressants. Une chambre coûte 200 euros par mois en moyenne, un T1 environ 400 euros. Ces chambres meublées des résidences universitaires (du studio au T3) sont allouées sous conditions de ressources (voir http://www.cnous.fr/logement/) et en priorité réservées aux boursiers, mais pas exclusivement. Adressez-vous au Crous de votre ville.


  • Les résidences étudiantes privées : elles fleurissent autour des pôles universitaires. Elles ne dépendent pas du Crous, mais de gérants privés. Nettement plus haut de gamme, elles proposent plusieurs services dignes d’un hôtel : laverie, connexion wifi, parking, salle de sport, ménage, etc. Il faut compter entre 600 et 900 euros par mois en Île-de-France et au moins 400 euros en province.


  • La location : les loyers sont très variables selon la taille et le lieu du logement (chambre chez l’habitant, studio, deux-pièces, etc.). Vous devrez signer un contrat de bail de trois ans renouvelables si le logement est vide, d’un an renouvelable s’il est meublé. Le bailleur peut vous demander un mois de loyer d’avance hors charges (le dépôt de garantie) et une caution (en général, celle de vos parents)(2). Pour financer ce dépôt de garantie, vous pouvez solliciter l’avance loca-pass, un prêt à taux zéro de 500 euros maximum, auprès d’un organisme d’Action logement proche de votre domicile.


  • La sous-location ou la colocation : dans le premier cas, vous signez un bail avec le ou les locataire(s) déjà en place et à qui vous versez votre part du loyer. Attention, le propriétaire du logement doit avoir autorisé cette sous-location. Dans le second cas, vous êtes cotitulaire du bail avec une ou plusieurs personnes ; le contrat de location doit alors être au nom de chacun des colocataires.
    Vous pouvez trouver différentes offres de logement à loyers raisonnables sur le site www.lokaviz.fr, labellisé par le réseau Crous, ou sur www.jeunes.unhaj.org, le site de l’Union nationale pour l’habitat des jeunes.

 

Pour vous aider à payer votre loyer, sollicitez la CAF afin de bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL) ou de l’allocation de logement sociale (ALS). Pour savoir si vous êtes éligible à l’une ou l’autre de ces allocations et combien vous toucherez, utilisez le module de calcul mis en ligne par la CAF. N’hésitez pas à solliciter les banques : certaines peuvent vous aider à financer le dépôt de garantie.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

 

Les « petits boulots » existent, sachez les trouver !

Près d’un étudiant sur deux travaille pendant l’année universitaire(1) ou pendant les mois d’été. Mais il n’y a pas que la restauration rapide qui recrute ! Secrétariat, surveillance et gardiennage, cours particuliers, concierge d’hôtel, caissier… il existe toute une panoplie de « petits boulots » compatibles avec des horaires d’étudiant et auxquels vous pouvez postuler. D’ailleurs, même les bureaux des Crous ont besoin de renforts ! Le site www.jobaviz.fr référence de nombreuses offres toute l’année. Pour travailler en été, visitez www.journeesjobsdete.com.

 

 
 
 
(1) Source : Observatoire de la vie étudiante 2013.
(2) Deux mois maximum dans le cas d’un logement meublé. Pour tout savoir sur vos droits en tant que locataire : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N349.xhtml.
 

 

 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller