Passer au contenu principal

Jeunes : comment bien s’installer ?

Il y a des grands moments dans la vie, le temps de l’installation dans son propre logement en fait partie. Il coïncide souvent avec le premier emploi. Achat immobilier ou location ? Comment trouver son futur chez-soi et comment préparer son installation ? Nos conseils pour vous lancer en toute sérénité.

Location : quelques rappels pratiques


 

​C’est décidé : vous allez louer votre propre appartement. Voici quelques repères pratiques qui vous aideront à bien mener ce projet.

 
 

La recherche d'appartement

 

Utilisez tous les services existants : agences immobilières, journaux gratuits, petites annonces, inscriptions sur des sites spécialisés. Ne négligez pas le bouche-à-oreille, parfois très efficace.
 
Lors de la visite, vérifiez que le logement ne souffre pas de défauts graves (forte humidité, mauvaise insonorisation, installation électrique vétuste, absence de lumière du jour…) qui pourraient rendre l’appartement difficile à vivre. Demandez à combien se montent en moyenne les notes de chauffage et d’électricité du locataire précédent. Faites un tour du quartier pour évaluer son « caractère » et sa sécurité. 
 
Mieux vaut avoir avec vous un dossier complet…  Si l’appartement vous plait et que vous ne décelez aucun défaut majeur, remettez-le directement au propriétaire ou à l’agent immobilier afin de prendre de vitesse les autres postulants.
 
Liste des documents à fournir pour une location
          • trois derniers bulletins de salaire,
          • contrat de travail
          • photocopie du dernier avis d'imposition,
          • photocopie du livret de famille,
          • relevé d'identité bancaire.

 

  

Le budget à prévoir

 

Un appartement en location, c’est un budget de départ important, puis c’est un budget mensuel incompressible à prévoir.
 
  • Le budget de départ
    Pour prendre un appartement, faites bien vos comptes : un mois de caution ou garantie, un mois de loyer d’avance, 50% des frais d’agence (partagés avec le propriétaire). Il faut aussi anticiper d’éventuels travaux (peintures…).
    Le propriétaire va vous demander de solides cautions financières (dépôt de garantie). Si vous ne pouvez disposer de la caution financière de vos parents, vous pouvez aussi l’obtenir grâce à la banque ou via des organismes para-publics, tel que Loca-Pass.

 

  • Le budget courant
    En principe, le loyer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Ce loyer est à payer chaque début de mois. Il inclut également des provisions pour charges (le calcul des charges est régularisé en fin d’année). Si le chauffage est collectif, une partie des charges concerne la facture énergétique. Pensez aussi aux impôts (taxe d’habitation) et à l’assurance de votre logement.

 

  

Les aides financières

 

Si vos revenus sont modestes, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide. La CAF (Caisse des Allocations Familiales) verse par exemple l’aide personnalisée au logement. Cette aide est attribuée à certaines conditions (plafond de ressources). A noter que le propriétaire ne doit pas être l’un de vos parents ou grands-parents. Pour vérifier si vous avez droit à cette aide, consultez le site de la CAF ou demandez conseil à une assistante sociale.
 
Autre type d’aide à ne pas négliger, Loca-Pass. Ce dispositif prévoit un prêt gratuit destiné à couvrir le dépôt de garantie demandé à la signature du bail, et une caution solidaire.
En cas de difficultés à payer votre loyer, il existe aussi dans chaque département un Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL). 
 
  

La signature du bail

 

Le bail ou contrat de location se signe en général sur le lieu de location.
Lors de la signature du bail, vous devez verser le dépôt de garantie (équivalent à un 1 mois de loyer maximum, hors charges) et, selon les cas, le mois de loyer d’avance.
 
Les informations principales signalées au bail sont le montant du loyer hors charges, la surface habitable et l’offre télévisuelle (présence de cable, fibre optique, antenne…). En annexe du contrat de location, on trouve désormais un dossier de diagnostic technique (DDT) comprenant l’état des risques naturels, le constat des risques d’exposition au plomb et le diagnostic de performance énergétique (DPE).
 
La remise des clés et l’entrée dans les lieux (la date est précisée dans le contrat) sont parfois prévues quelques jours après la signature du bail. Ce délai permet au locataire de souscrire une assurance dans l’intervalle et de présenter une attestation d’assurance (obligatoire). Au moment de prendre possession des clés, on fait l’état des lieux. Cette description minutieuse de l’état du logement, des équipements, pièce par pièce, est essentielle car elle sert de point de comparaison lors de l’état des lieux de sortie. L’état des lieux est rédigé conjointement par le bailleur et le locataire.

 

 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller