Passer au contenu principal

Armel remporte la solitaire du Figaro


 



Ce samedi, Armel a décroché sa troisième victoire dans la prestigieuse Solitaire du Figaro, égalant ainsi la performance de cinq autres grands marins ! Armel étoffe son superbe palmarès et fait le plein de confiance dans l’optique de son futur grand objectif : remporter la Route du Rhum 2022 en Ultim. Voici ses premières réactions.



 
 
 
 
 

 

« La deuxième tentative a été la bonne, et avec la manière ! »


« C’est une grande satisfaction de mener à bien cet objectif que je m’étais fixé sur deux ans avec un retour sur la Solitaire après une année 2018 très dure. La deuxième tentative a donc été la bonne, et avec la manière. Il y a eu trois belles étapes dans lesquelles j’ai pu m’exprimer, surtout la deuxième qui a été un tournant et m’a vraiment mis dans le match pour la victoire finale. C’est l’aboutissement de beaucoup de travail avec le team Banque Populaire et mon préparateur Arnaud Hébert. Il y a beaucoup de marins talentueux sur la Solitaire. La victoire se joue à des petits détails et ce n’est pas simple d’arriver à être un peu meilleur que les autres. »

 

« Avec trois victoires, je rejoins deux amis et trois marins qui m’ont inspiré »


​« Ma première victoire dans la Solitaire remonte à 2003, cela m’a pris quasiment 20 ans d’en décrocher trois. Ce n’est pas une épreuve qu’on gagne tous les ans. Je suis très fier de cette troisième étoile. Je rejoins cinq grands marins. Yann Eliès et Jérémie Beyou qui sont deux amis de longue date et avec qui j’ai beaucoup bourlingué sur les différents circuits. C’était un objectif pour moi de les rattraper ! Les autres triples vainqueurs de la Solitaire sont des marins qui m’ont fait rêver, m’ont inspiré quand je me suis lancé en 2000 dans ma première Solitaire : Philippe Poupon, Jean Le Cam et Michel Desjoyeaux. »

 

« Cette victoire me met en confiance et me motive pour la suite »


« Remporter la Solitaire, c’est la meilleure façon de remercier Banque Populaire qui m’a renouvelé sa confiance après l’accident survenu lors de la Route du Rhum 2018. Quatre ans après le Vendée Globe, ça fait du bien de renouer avec une victoire. Ce retour en Figaro pouvait être risqué sportivement, face à la nouvelle génération qui pousse. Mais j’ai réussi mon pari. Cela me met en confiance et me motive pour la suite. Dans quelques mois, nous allons mettre un bel Ultim à l’eau avec pour objectif de remporter la Route du Rhum 2022. »​




Crédit photo : Alexis Courcoux​
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller